Hexapode : une solution flexible et performante

Les hexapodes trouvent leurs applications dans les
industries navale, spatiale, automobile, optique, médicale,
électronique, nucléaire, aéronautique...

Accueil > Hexapodes > Histoire de l’hexapode

HISTOIRE DE L'HEXAPODE

CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT

Dans les années 1800, Augustin Louis Cauchy, pionnier dans l’analyse mathématique, a étudié la raideur d’un « octaèdre articulé » qui est l’ancêtre de l’hexapode.

En 1949, V. E. Gough avance dans les recherches et construit un mécanisme parallèle pour tester des pneus sous différentes charges. Quelques années plus tard, en 1965, D. Stewart commence à utiliser une variante de l’hexapode pour des simulateurs de vols.

Le robot qu’il a construit sera renommé en son nom la « plateforme de Stewart ». Au fur est à mesure des années, l’hexapode a été mis à jour par plusieurs ingénieurs (K. Cappel, McCallion, etc…).

DYNAMIQUE DE LA PLATEFORME DE STEWART

Le mécanisme est une structure cinématique composé de deux plateformes et de six vérins.

La plateforme de base est fixe alors que la plateforme supérieure et les six vérins sont mobiles.

Les vérins sont reliés à la plateforme supérieure par une articulation mobile, l’autre extrémité de chaque vérin est attachée à la base par une autre articulation. Tous les vérins sont indépendants les uns des autres et permettent d’orienter et de positionner la plateforme supérieure.

APPLICATIONS

Les plateformes de Stewart sont utilisées dans les machines-outils, bancs de test de pneus, recherche maritime, simulation de houle, simulation de vol, positionnement d’antennes, télescopes terrestres et spatiaux, chirurgie orthopédique…